Zanna Sloniowska

Zanna Sloniowska

Du 21 au 31 mai 2024 à Marseille

Production : Alphabetville

 

 

 

Alphabetville propose depuis l’année 2013 un programme de micro-résidences, ou résidences de courte durée, à des auteurs, chercheurs et artistes invités, dans un processus de recherche et de création personnels autant que d’inscription dans le territoire et auprès des publics et des professionnels.

Depuis l’invasion russe en Ukraine, Alphabetville a activé un processus solidaire destiné à soutenir les auteurs, artistes et chercheurs ukrainiens.

Voir Solidarité Ukraine

 

_______

 

 

Żanna Słoniowska, née à Lviv en 1978, est une romancière ukraino-polonaise. Elle vit actuellement à Cracovie.

Son roman « Dom z witrażem » (« Une ville à cœur ouvert »), évocation de la ville de Lviv à travers la vie d’une famille et la traversée d’un siècle douloureux, a remporté le prix littéraire Znak en 2015 et le prix Conrad du premier roman polonais en 2016. L’ouvrage a également été présélectionné pour le prix Nike en 2016.

« Peu de romans engageront le cœur et l’esprit de manière aussi cohérente que cette performance emphatique qui triomphe grâce à sa représentation d’histoires humaines éclipsées par l’histoire ».

                                                                  Eileen Battersby « Le Financial Times »

Ce texte a été traduit jusqu’à présent en 10 langues, parmi lesquelles l’anglais, le français et l’allemand.

Zanna Sloniowska a été l’invitée de différents festivals littéraires en Europe, en Afrique du Sud et en Inde.

Elle est aussi autrice de pièces de théâtre et de livres pour enfants. Elle rédige des critiques pour différents journaux, comme le New York Times, L’Express, Gazeta Wyborcza. Enfin, elle enseigne au Département d’études polono-ukrainiennes de l’Université Jagellonne de Cracovie.

En 2024, sa nouvelle fiction « Wertepy » sera publiée en Pologne à l’automne prochain.

Cette micro-résidence est l’occasion d’en poursuivre l’écriture.

 

 

 

Wertepy

 

« Le roman que je dois terminer a trois pays en arrière-plan : la Pologne, l’Ukraine et l’Afrique du Sud, leur culture et leur histoire, notamment au XXe siècle.

La fiction se passe de nos jours : un petit groupe de personnes se rend dans un village de ce qui est aujourd’hui l’ouest de l’Ukraine avec une mission spéciale : un vieux professeur récemment retraité de l’université du Cap, sa nièce de 24 ans qui vit dans une ferme dans un une autre partie de l’Afrique du Sud et un danseur et ancien moine ukrainien de 40 ans qui vit en permanence en Pologne. Le professeur, très malade, considère ce voyage comme un événement crucial de sa vie.

Le village vers lequel ils se dirigent était avant la guerre une magnifique propriété des ancêtres du professeur qui appartenaient à la noblesse polonaise et qui furent contraints de fuir en septembre 1939 juste après l’invasion germano-soviétique de ces terres.

Il ne reste aucune trace de la propriété polonaise dans le village ukrainien, mais il y a des gens qui se souviennent encore des anciens propriétaires ou des emplacements et des formes des anciens bâtiments qui faisaient partie de la propriété alors prospère. Un archéologue ukrainien aide le groupe dans ses recherches. Petit à petit, le lecteur découvre que ce qu’il recherche est un trésor enfoui dans le sol et laissé là par le père, les oncles et le grand-père du professeur avant l’invasion des soldats soviétiques qui dévasteront plus tard le domaine. Le trésor était l’un des plus grands rêves du professeur depuis qu’il était enfant.

Tout ce dont ils ont besoin pour les aider à trouver le trésor, c’est une petite carte au crayon réalisée par son défunt père dans les années 80 en Afrique. »

 

Zanna Sloniowska

 

 

 

Pour recevoir nos informations, inscrivez vous à notre newsletter !