Cécile Portier

Cécile Portier

Du 21 au 25 Octobre 2019 à Marseille

Alphabetville propose un programme de résidences de courte durée, ou micro-résidences, avec des auteurs, chercheurs ou artistes, invités à développer leur pratique sur le territoire, à découvrir ses réalités, à y partager des temps publics…

Née en 1968, Cécile Portier vit et travaille à Paris. Ecrivain, son activité d’écriture travaille les formes papier, numérique et performance. Elle a contribué à plusieurs revues littéraires et ouvrages collectifs, et a écrit cinq récits.

Contact (Seuil, collection Déplacements 2008) propose la traversée d’un paysage français sans pittoresque, sans point de vue, auquel répond le monologue intérieur d’une conduite de vie indécise, pour tenter de mesurer, par un exemple minimal, le faible écart laissé dans nos vies aux errements, et le risque pourtant grand de se perdre.

Saphir Antalgos, travaux de terrassement du rêve, (Publie.net 2011) est une sorte d’enquête étymologique et typographique sur le personnage du rêve et ses corps de métier.

Étant donnée, création sur le web (2013), est une fable sur la fabrique de nos identités en régime numérique.

Les Longs Silences (Publie.net 2015) rend compte de ce qui, dans un hôpital psychiatrique, se tisse de solitude et de fraternité, entre ceux que l’on appelle du si beau mot de « patients ».

De toutes pièces (Quidam, 2018), son dernier roman, est le journal d’un curateur ayant reçu carte blanche pour constituer ex nihilo un cabinet de curiosités, et qui, d’une situation supposée de toute puissance, découvre que son règne absolu sur les choses mute progressivement en une servilité sans condition envers un maitre d’autant plus implacable qu’il n’a pas de visage.

Site web : www.petiteracine.net

« Mais je ne parlerai pas de politique. Non. Non. Non. Je parlerai de ce qui nous échappe. De ce qui fait que nous ne comprenons pas ce qui nous arrive, et que nous glissons inexorablement le long de la réalité. C’est une réalité qu’on ne peut appréhender avec les méthodes ordinaires. »

Cécile Portier, extrait de Faux plat, cartographie par la fiction de nos espaces politiques
AOC media, 2018 (https://aoc.media).

Dernière publication de Cécile Portier, l’étrangeté de notre situation hante ses écrits actuels, et certainement à venir. Que nous arrive-t-il ? Faut-il reprendre le cours des choses ? Qu’en savons-nous précisément, de ces choses, à priori familières ? Et comment s’y prendre pour vivre ensemble ?

Faits divers avec Cécile Portier. Lecture et échange autour du texte.

Le jeudi 24 octobre à 18h30, librairie la Salle des machines, Friche la Belle de Mai

Cécile Portier présentera « Plusieurs », un texte inédit, publié spécialement dans la revue La première chose que je peux vous dire aux éditions de La Marelle, en partenariat avec Alphabetville.

Entrée libre / Revue : 2 Euro
Friche la Belle de Mai, 41 rue Jobin 13003 Marseille www.lafriche.org
Informations : 0495049623 / 0495049595