space logo space
puce Alphabetville
puce Théorie/critique
puce Création
puce Liens
space
Accueil > Théorie/critique > Rencontres thématiques, séminaires de recherche, événements, résidences > Les spectres de l’histoire
space
Les spectres de l’histoire
 

Avec le FID Marseille, 20° édition
Table ronde
organisée dans le cadre de l’écran parallèle : « Les spectres de l’histoire »

samedi 11 juillet 19h à la BMVR Alcazar

Sous son allure de titre de film Z, ce que suggère cet intitulé est à la fois simple et placé sous le sceau du mystère de ce qui s’appelle une technique. S’y déclare d’abord un rapport privilégié entre cinéma et Histoire. Ce rapport n’est ni de subordination, ni d’illustration. Comme l’ont mis exemplairement en œuvre les grands cinéastes épiques américains ou soviétiques du début du cinéma, comme l’avait pressenti Benjamin ou d’autres écrivains et penseurs de la même période, cette technique inaugure une nouvelle ère de la représentation de l’Histoire. Autrement dit, il faut le souligner, une nouvelle époque de l’Histoire elle-même. Celle-ci n’est plus cette matière inerte qu’il faut parcourir en tâchant de l’agiter comme un pantin obéissant ou qu’il faut déchiffrer comme des archives illisibles : l’Histoire n’y est plus seulement ni un sujet, ni un cadre. Le cinéma présente une surface d’accueil à même d’imprimer l’Histoire sous la forme de son retour. Retour autre, bien entendu, tout autre, il ne s’agit pas de frauduleuses reconstitutions, mais fort de son mouvement, de son emportement, de son caractère contrarié : ainsi sont les spectres de l’Histoire. C’est-à-dire à la fois l’Histoire comme spectre protéiforme (on se souvient du fameux mot de Marx longuement commenté par Derrida), et à la fois les spectres que l’Histoire suscite.

Jean-Pierre Rehm

Programme de l’écran parallèle :
http://www.fidmarseille.org/dynamic/index.php ?option=com_content&task=view&id=473&Itemid=62&lang=french

Intervenants de la table ronde :
David Yon, réalisateur
Guillaume Bureau, réalisateur
Ghassan Salhab, réalisateur
Parisa Yousef Doust, réalisatrice
Monika Borgman et Lokman Slim, réalisateurs
Thomas Heise, réalisateur
Rochelle Fack, écrivain et critique (sous réserve)

Modération :
Jean-Pierre Rehm, délégué général du FID Marseille

Entrée libre
BMVR Alcazar : 58 Cours Belsunce, 13001 Marseille

Renseignements :
FID Marseille
04 95 04 44 90
www.fidmarseille.org


space