space logo space
puce Alphabetville
puce Théorie/critique
puce Création
puce Liens
space
Accueil > Création > Réalisations multimédia > L’ESPACE CRITIQUE > Résidence à ZINC
space

Résidence à ZINC

 

(JPG) Hétérogénéité des langages, hybridation des formes de discours, appareillage multimediatique, multiplicité et accumulation des medias, mixité culturelle et artistique, indétermination et dispositifs ouverts, sont ici envisagés comme des enjeux esthétiques et politiques dans les formes de l’art et de la culture actuelle. A travers ces derniers, le projet d’ « Espace Critique » souhaite proposer des expérimentations artistiques et techniques établissant de nouveaux liens entre les formes et niveaux de discours, les pratiques artistiques et intellectuelles, et les dispositifs et usages des technologies et des medias numériques. Le projet de « L’espace critique » est processuel et évolutif. Y sont tentées des expérimentations d’espaces dans des temporalités diverses.

A la suite d’un séminaire et d’ateliers d’expérimentation consacrés à la notion d’espace public et aux nouvelles sociabilités, cette résidence a pour objet la réalisation d’un modèle interactif et multimédia de cinéma : ce dispositif doit donner lieu à la possibilité de films en écriture perpétuelle, et à la connexion autant qu’à l’autonomie des éléments visuels, sonores ou textuels qui le composent. En se basant sur une thématique liée aux « espèces d’espaces », qu’ils soient réels ou virtuels, publics ou privés, locaux ou globaux, etc, il invitera aussi à identifier nos formes de rapport aux espaces médiatiques.
A l’occasion de la fin de cette résidence, Alphabetville et ZINC vous convient à venir expérimenter et interagir avec ce dispositif d’écriture multi-media.

Rendez-vous le vendredi 10 décembre à 18h30 au DOJO de la Friche Belle de Mai.

Avec : Jenny Pickett, Julien Ottavi, Marine Quiniou, Colette Tron... et vous.

Entrée libre
Réservation indispensable : 04 95 04 95 12

La Friche La Belle de Mai
Le DOJO (tour, niveau 1)
41, rue Jobin
13003 Marseille


space